This movie requires Flash Player 9

Mégaprojet Taparura à Sfax



Retour aux Opportunités en Tunisie


Mégaprojets à vocation écologique


Ground Work presque complète


Le projet Taparura est à une phase avancée. La fin d’aménagement des terrains prévue pour le 2ème trimestre 2009.

Les habitants de Sfax pourront, désormais, utiliser leur nouveau bord de mer à partir de l’été 2009.

La fin des travaux de dépollution et de réhabilitation des plages est prévue pour le 2ème trimestre 2009.

Une surface de 420 hectares sera opérationnelle pour projeter des activités touristiques, commerciales et résidentielles.

Des zones vertes sont, également, prévues ainsi que des espaces d’animation et de services. Sfax aura six kilomètres de plage et six kilomètres de promenade ainsi qu’un parc urbain de 60 hectares de surface.

Les travaux de la 1ère tranche du projet Taparura ont démarré le 6 avril 2006. Au départ, les travaux de dépollution et de réhabilitation des plages concernaient une surface de 260 hectares situés à proximité du port, de la gare des chemins de fer et de la Médina.

L’extension du projet vers le Nord lui a fait gagner 160 hectares sur la mer par remblaiement. Ainsi, le projet s’est étendu sur une longueur de six kilomètres jusqu’au théâtre festival de Sfax « Sidi Mansour », avec une largeur moyenne de 600 mètres. Cette extension a été ordonnée par le Président de la République, le 28 Août 2007.

Retour en Haut



Coopération internationale

L’entreprise belge JAN DE NUL a réalisé plusieurs grands projets dans le monde dont la participation au Méga projet « Palm Island » à Dubaï

L’entreprise française SOLETANCHE BACHY a été choisie pour la réalisation de l’isolement du dépôt de phosphogypse pour ses expériences mondiales dans ce type de travaux. Parmi ses réalisations, les fondations profondes des tours de Malaisie et de Burj Dubaï.

Retour en Haut


Présentation du projet Taparura

Coût :

140,5 millions de dinars (Budget de l’Etat : 21,4 millions de dinars ; prêt de la BEI : 55 millions de dinars ; prêts publics et bancaires européens : 64,1 millions de dinars)

Bureau d’études :

Le groupement d’études SCET (Tunisie) /NEDECO (Hollande)

Mission d’assistance technique :

Le groupement d’études DHV (Hollande) / SCET (Tunisie)

Entreprise de travaux :

Le Groupement d’entreprises JAN DE NUL (Belgique) – ENVISAN (Belgique) – SOMATRA / GET (Tunisie)

Avec l’entreprise SOLETANCHE BACHY (France) comme sous traitant

Mission de supervision des travaux :

Royal Haskoning (Hollande)

source: LE TEMPS


Retour en Haut


Retour aux Opportunités en Tunisie