This movie requires Flash Player 9

Grand Complexe Touristique à Zembra


Retour aux Opportunités en Tunisie


Située à 15 kilomètres de Sidi Daoud et à 55 kilomètres du port de La Goulette, elle représente le prolongement naturel de la péninsule du cap Bon. Sa superficie est de 389 hectares. L’îlot de Zembretta, situé à environ 5 kilomètres à l’est, a une superficie de deux hectares.

Vue de Zembra (gauche) et Zembretta (droite)

Retour en Haut


Doté d’un écosystème spécifique et assez fragile, l’île de Zembra est classée par l’Unesco, depuis janvier 1977, comme aire protégée. Le parc national qui regroupe les deux îles est créé par le décret présidentiel du 1er avril 1977.

Zembra se caractérise par un couvert végétal sous forme de maquis dense et par la présence de plantes très rares. On y trouve, également, des invertébrés et des mammifères terrestres introduits par l’homme comme le lapin de garenne, le mouflon corse, le rat noir et le chat haret. Par ailleurs, située sur la voie de migration médiane entre la Tunisie et le détroit de Sicile, Zembra accueille également plus de 25 000 couples d’oiseaux migrateurs qui nichent souvent dans les falaises rocheuses. Les puffins cendrés y forment la plus grande colonie de toute la mer Méditerranée. Enfin, les dauphins ne cessent, jusqu’à aujourd’hui, de fréquenter les zones entourant l’île.

Le promoteur chinois Li Ruo Hong a rencontré le Président de la République au Palais présidentiel de Carthage, pour dévoiler le projet que le groupe d’investissement international chinois envisage de mettre sur l’île Zembra.

Retour en Haut


C’est son premier projet d’investissement hors d’Asie, et il a fallu que cela tombe sur la Tunisie, précisément sur un bijou rare du patrimoine national, l’Île de Zembra.

C’est l’homme d’affaire chinois Ruo Hong Li, qui est prêt à investir 600 millions de dollars pour transformer ce véritable paradis écologique en complexe touristique haut de gamme pour riches touristes chinois et américains en soif d’exotisme.

05

Le groupe propose de construire une station touristique, qui sera orientée vers l’environnement et le tourisme de santé. La conception préliminaire du projet a été présentée au chef de l’Etat. Le développement sera érigé sur une partie de l’île, la création d’un haut de gamme de l’activité touristique associée au projet de haut de gamme de santé pour encourager l’essor du tourisme de santé, tout en préservant la beauté naturelle et les spécificités écologiques de l’île.

En particulier, l’attention sera accordée à la protection de ses sites déjà classés par l’UNESCO comme patrimoine mondial.


Retour en Haut


Retour aux Opportunités en Tunisie